espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

AdministraWatt ? Portrait d'Alexandre Pleurdeau

Derrière la prise d'Enercoop Pays de la Loire il y a 16 administrateurs.trices, élu.e.s en mars 2019 par les différents collèges de sociétaires, à l'occasion de la première assemblée générale de la coopérative. Aujourd'hui, c'est Alexandre, qui se prête au jeu de l'interview !

Peux-tu nous présenter en quelques lignes l'association Alisée que tu représentes ?

Je suis très impliqué au sein de l'association Alisée : l'Association Ligérienne d'Information et de Sensibilisation à l’Énergie et l'Environnement, qui officie au niveau de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. Nous essayons de rester proches des particuliers en réalisant des missions d’accompagnement dans le cadre des Espaces Info Energie ainsi que des actions d’éducation avec les dispositifs Défi Famille à énergie positive ! Ainsi, Alisée est un pillier indispensable de la transition énergétique.

Qu'est-ce qui t'a encouragé à devenir administrateur ?

Les valeurs globales défendues par la coopérative ainsi que son projet, résolument tourné vers l'appropriation locale des moyens de production d'énergies renouvelables, m'ont fortement attiré. Aussi, l’incubation d’Alisée avec l’association Vendéenne Elise ainsi que la création de la coopérative regroupant des centrales photovoltaïques citoyennes, Cowatt, ont mis en avant mon intérêt pour les énergies renouvelables.

L'association jouant un rôle important dans la structuration et l’accompagnement de groupes citoyens et ayant participé à la création d’Enercoop Pays de la Loire, il m’a paru tout naturel de candidater au Conseil d’Administration en tant que partenaire.

Sur quelles thématiques contribues-tu particulièrement au sein du CA ?

Je suis convaincu qu'une des clés de la transition énergétique passe par la décentralisation des modes de production d'énergie afin de maximiser les retombées locales de chaque projet.

Ainsi, je souhaite progressivement tisser des liens entre les activités de production d'énergies renouvelables soutenues par la coopérative et le sujet de la sobriété énergétique.

As-tu un signe particulier ?

Bonne question ! Je dirais alors un goût pour les nanars au cinéma (mais pas seulement, bien sûr).